Contact : 02 28 24 07 12

Ravalement

L’importance du ravalement de façade

Le ravalement de façade en plus d’être obligatoirement réalisé tous les dix ans explose le propriétaire à une amende en cas de non-réalisation.


/

Avant un ravalement de façade

Le ravalement de façade s’impose quand l’aspect des murs est vieillissant, mais aussi lorsque la peinture s’écaille. Avant d’appliquer la nouvelle peinture, il est essentiel de nettoyer, réparer et protéger le mur. Un ravalement sur une surface non traité affectera le résultat. Avant tout il faut se renseigner sur la réglementation en vigueur dans votre commune, mais aussi sur les couleurs et matériaux autorisés. Une déclaration préalable aux travaux est obligatoire

Pour un résultat optimal, une sous-couche peut être appliquée avant la pose de la peinture et de l’enduit. L’application d’une sous-couche possède de nombreux avantages :

  • renforce l’adhérence et la longévité des peintures et enduits < /li>
  • légère teinte afin d’uniformiser la couleur du mur avant la pose de peinture ou enduit
  • Application facile, sans protection, sans odeur
  • Pour appliquer cette sous-couche le nettoyage de la façade doit avoir préalablement était effectué. Pour plus de renseignements en fonction de votre façade, contactez-nous.

    Peinture béton, silicate ou enduits ?

    La peinture béton

    En extérieur, mais aussi au sol, en intérieur, en terrasse… La peinture béton offre de nombreux avantages pour votre habitat. Notre gamme Lasure de Keim grâce à sa composition s’adapte à tout type de béton : architectonique, matricé, branché, préfabriqués et même ragréée. De plus la transparence de toutes ces peintures donne à votre surface un rendu parfait

    La peinture silicate

    L’avantage de la peinture en silicate est que son application est à tous les supports minéraux, pierres de taille et enduits jusqu’au béton branché. Le silicate réagit chimiquement avec le support créant une liaison plus forte. L’application de la peinture de silicate peut se faire de façon nuancée ou à plat. La qualité du travail repose surtout sur un bon diagnostic et une bonne préparation du support

    Les enduits

    Il n’existe pas UN enduit à l’argile, mais plusieurs. Ils vont chacun avoir des spécificités tant en application qu’en rendu. Les enduits terre ou argile vont cependant avoir des points communs :

    • ils ont une bonne qualité hygroscopique (gestion de l’humidité). Ils vont donc pouvoir emmagasiner l’humidité et la redonner.
    • ils sont perspirants (laisse passer l’humidité)
    • ils sont recouvrant et ne nécessite pas une préparation de support aussi poussée que les enduits à la chaux

    Comment préparer et bien appliquer un enduit à l’argile ?

    • Après avoir ouvert les sacs et placer la poudre dans un récipient (un portoir ou poubelle noirs sont parfaits), ajouter l’eau. La quantité d’eau varie en fonction de la couleur et de l’applicateur… entre 10 et 12 l d’eau pour un sac de 25 kg. (plutôt 12 l pour un enduit clair dû au Kaolin (argile blanche) et 10 l pour un enduit naturel). On peut également ajouter une charge (dans le cas des enduits de finition Argilus)
    • Mélanger avec un malaxeur de préférence (vous pouvez utiliser également une turbine sur une perceuse avec variateur, mais celle-ci doit être assez grosse). Le mélange obtenu doit coller sur le plantoir inox. Plus le mélange est liquide, plus il semble facile à mettre en œuvre – on peut le mettre sur l’épaisseur du grain… Attention, s’il n’y a pas assez de matière, le résultat ne sera pas concluant et l’enduit risque de ne pas bien adhérer au support, il faut donc travailler avec un mélange suffisamment pâteux.
    • appliquer l’enduit avec le plantoir inox (bouts arrondis) plutôt de bas en haut. Sur des surfaces assez conséquentes, nous vous conseillons de passer à suivre un plantoir plastique qui permettra de serrer l’enduit et de commencer à « effacer » les défauts.
    • après plusieurs heures ou jours de séchage en fonction de l’hygrométrie de la pièce, l’enduit commence à changer de couleur : vous pouvez commencer à passer la taloche éponge en humidifiant l’enduit (notre conseil) ou en trempant l’éponge. Pour raccourcir le temps de séchage, il est préconisé de ventiler en ouvrant les fenêtres ou en utilisant des ventilateurs. Ne pas s’inquiéter si l’enduit fissure en séchant, la taloche éponge estompera les défauts.
    • Une fois votre enduit bien sec, le brosser afin de faire tomber les sables non solidaires et ainsi éviter les traces lors du frottement.
    • La réalisation de l’enduit est terminée. Vous pouvez le finaliser en vaporisant un fixatif (silice liquide) ou une cire pour le rendre lessivable (attention la cire à tendance à changer la couleur et à jaunir les enduits blancs). L’enduit sans protection complémentaire est rétravaillable à vie, il suffit de le réhumidifier et de le talocher à l’éponge.

Grille Liste

Grille Liste

Qualité du service & conseils

Ateliers professionnels à votre disposition

Produits écologiques axés sur votre confort

Mise en relation avec des artisans

Visite directe en magasin

Devis détaillés & assistance téléphonique